Archives de catégorie : OU ET QUAND NOUS SOMMES MORTS

« OU ET QUAND NOUS SOMMES MORTS BIO de l’équipe

Philippe Vincent

Depuis la création de la compagnie Scènes à Saint-Etienne en 1988, Philippe Vincent travaille à inventer une forme dramaturgique contemporaine où les principes narratifs et esthétiques du cinéma viennent à la rescousse du langage théâtral. A la tête de ce que l’on peut considérer comme un collectif d’artistes, il explore une voie qui cherche à immerger le public à l’intérieur même de la fabrication théâtrale. Ses mises en scènes sont constituées d’images fortes qui s’entrechoquent, d’une exploration des rapports voix / musique avec le plus souvent des musiciens sur scène, et des comédiens qu’il fait jouer sur le fil, entre désincarnation et émotion. Il travaille régulièrement à l’étranger où il imagine des projets singuliers « Waiting for Godard (2009) – cabaret théâtral avec des comédiens chanteurs de la Volksbühne, « Bull’s eyes –an history of details » avec 5 artistes pluridisciplinaires provenant d’Allemagne, Norvège, Finlande, Portugal (création 2013 Portugal, Marseille), TOTAL( e) Indépendance, écriture et création collective réalisée avec des artistes burkinabé du Collectif Béneeré et la cie tchadienne Djamah Afrik (Création 2015 Ouagadougou) Depuis 5 ans, il collabore avec l’auteur franco-libyen Riad Gahmi avec lequel il a crée au Caïre un arabe dans mon miroir (spectacle présenté à New York 2011), Où et quand nous sommes morts (2013) et ensemble ils préparent Gonzoo – pornodrame (2017) – co-production Comédie de St-Etienne, TNP-Villeurbanne.

Voir parcours théâtral complet
Voir parcours cinématographique complet

Riad Gahmi

Formé à l’École de la Comédie de Saint-Étienne (2003-2006), Riad Gahmi emménage en 2007 au Caire et y entame l’écriture d’une trilogie théâtrale fortement marquée par le Moyen-Orient et ses relations conflictuelles avec le « monde occidental ». L’identité, la « conciliation » de ses deux origines culturelles, française et libyenne, sont au cœur de ses travaux. À son retour en France en 2009, il joue notamment sous la direction de Philippe Vincent avec lequel il coécrit « Un arabe dans mon miroir », créée au Caire puis à New-York. En 2012, il met en scène en Israël « Le jour et la nuit », pièce sur le conflit israélo-palestinien. Depuis 2013, il est auteur associé à la compagnie Scènes de Philippe Vincent qui met en scène « Où et quand nous sommes morts ». Cette saison, il est auteur associé à la Comédie de Saint-Étienne, en vue de la création en 2017 de sa nouvelle pièce « Gonzoo » par Philippe Vincent. coproduite par la Comédie de Saint-Étienne, le TNP de Villeurbanne et écrite en résidence à la Chartreuse-Cnes. Il travaille actuellement à une adaptation de Coriolan de Shakespeare, dans le cadre d’une commande de Mathias Morritz, en collaboration avec le TAPS, théâtre actuel et public de Strasbourg. Il est membre du collectif d’auteur « Traverse ». »

Anne Ferret

Formée à l’école de la Comédie de Saint-Étienne de 1985 à 1987, Anne Ferret a travaillé avec Yves Charreton, David Mambouch, Adeline Rosenstein, Catherine Hargreaves, Gilles Chabrier, Joséphine Caraballo, Florence Girardon, Olivier Rey, Arne Deforce, Pierre Grange, Philippe Faure, Daniel Benoin et Antonella Amirante. Avec Philippe Vincent, depuis 1992, elle est interpète sur une quinzaine de productions et actrice sur les courts et longs métrages de Pierre Grange et Philippe Vincent.

Cathy Ray

Costumière depuis 1987, Cathy Ray collabore et a collaboré avec la danse pour les compagnies Zelid (Florence Girardon, depuis 1994), Litécox (Daisy Fel, depuis 2007), PARC (depuis 2008), Trama Luna (Marcello Sepulveda, depuis 2009), ainsi qu’avec Amel Mokry, Anissa Tamene, Maguy Marin, Fred Bendongué (Azanie), Pierre Deloche… Elle crée également pour le théâtre avec entre autres Philippe Vincent (Cie Scènes depuis 1995), Traction Avant: Marc Bernard, Vincent Villemagne, Elisabeth Granjon (depuis 1993), Thierry Bordereau (Locus Solus, depuis 2009), mais aussi les Nöjd, Mobil’homme production, Mourad Haraigue (Le dérailleur), Albert Clarence Simon (TRP), Jean-Luc Viollet(ART)… Enfin son travail de création l’a poussée vers le cinéma, (Pierre Grange, Philippe Vincent,…); la musique (les Mains nues, Edouard Lopez…); et l’évènementiel (décors, accessoires, costumes): Agence 35 Décembre, Basic Théâtral,… Sur certains projets elle a pu collaborer avec des élèves (stagiaires de Diderot, Camille Claudel, Esmod,…) pour la création et fabrication des costumes, coiffes et maquillage, et encadrer des ateliers de couture (plusieurs défilés de la biennale de la danse).

Jean-Philippe Murgue

Jean-Philippe Murgue est un scénographe, décorateur indépendant installé à Lyon.
Conception et réalisation dans différents domaines d’activité:
Spectacle, Evénementiel, Pub, Photo, Décoration Intérieure, Design, Stylisme…
Il collabore avec Philippe Vincent et la compagnie Scènes depuis 1985.

Site de Jean-Philippe Murgue

Mathieu Besnier

Mathieu Besnier, comédien, sorti de l’ENSATT en juillet 2004 (63ème promotion). Depuis, il a joué dans Dom Juan de Molière, mise en scène Anne-Laure Liégeois, L’Oracle de Sainte-Foix, Harold Pinter, mise en scène David Mambouch, La Mort de Tintagiles, Alladine et Palomides de Maurice Maeterlinck, mise en scène Vincent Farasse, Noires pensées, mains fermes de David Mambouch, Faire l’amour est une maladie mentale qui gaspille du temps et de l’énergie de Fabrice Melquiot et À la tombée de la nuit de Peter Turrini, mises en scène Gilles Chavassieux, Shopping and Fucking de Mark Ravenhill, Froid, Le 20 novembre de Lars Norén et For ever Müller d’après Heiner Müller, mises en scène Simon Delétang. Au cinéma, il a tourné avec Sam Karmann, La Vérité ou presque et récemment avec Émile Carpentier dans Au large. Prochainement, il jouera La Ballade du vieux marin de Samuel Taylor Coleridge, mise en scène Catherine Hargreaves.
Claire Cathy a travaillé avec Roger Planchon, Gilles Chavas

Jean-Claude Martin

Jean-Claude Martin. Après de brillantes études très courtes il passe au théâtre comme on passe à table chez les Pantagruel, fait de ci de là des apparitions cinéma et vidéo. Jugé honnête homme il s’est fidélisé avec quelques réalisateurs de Théâtre.

Site de Jean-Claude Martin