Archives de catégorie : ERREUR_1067_CAST

« ERREUR_1067 BIO de l’équipe artistique

Philippe Vincent

Depuis la création de la compagnie Scènes à Saint-Etienne en 1988, Philippe Vincent travaille à inventer une forme dramaturgique contemporaine où les principes narratifs et esthétiques du cinéma viennent à la rescousse du langage théâtral. A la tête de ce que l’on peut considérer comme un collectif d’artistes, il explore une voie qui cherche à immerger le public à l’intérieur même de la fabrication théâtrale. Ses mises en scènes sont constituées d’images fortes qui s’entrechoquent, d’une exploration des rapports voix / musique avec le plus souvent des musiciens sur scène, et des comédiens qu’il fait jouer sur le fil, entre désincarnation et émotion. Il travaille régulièrement à l’étranger où il imagine des projets singuliers « Waiting for Godard (2009) – cabaret théâtral avec des comédiens chanteurs de la Volksbühne, « Bull’s eyes –an history of details » avec 5 artistes pluridisciplinaires provenant d’Allemagne, Norvège, Finlande, Portugal (création 2013 Portugal, Marseille), TOTAL( e) Indépendance, écriture et création collective réalisée avec des artistes burkinabé du Collectif Béneeré et la cie tchadienne Djamah Afrik (Création 2015 Ouagadougou) Depuis 5 ans, il collabore avec l’auteur franco-libyen Riad Gahmi avec lequel il a crée au Caïre un arabe dans mon miroir (spectacle présenté à New York 2011), Où et quand nous sommes morts (2013) et ensemble ils préparent Gonzoo – pornodrame (2017) – co-production Comédie de St-Etienne, TNP-Villeurbanne.

Voir parcours théâtral complet
Voir parcours cinématographique complet

Riad Gahmi

Formé à l’École de la Comédie de Saint-Étienne (2003-2006), Riad Gahmi emménage en 2007 au Caire et y entame l’écriture d’une trilogie théâtrale fortement marquée par le Moyen-Orient et ses relations conflictuelles avec le « monde occidental ». L’identité, la « conciliation » de ses deux origines culturelles, française et libyenne, sont au cœur de ses travaux. À son retour en France en 2009, il joue notamment sous la direction de Philippe Vincent avec lequel il coécrit « Un arabe dans mon miroir », créée au Caire puis à New-York. En 2012, il met en scène en Israël « Le jour et la nuit », pièce sur le conflit israélo-palestinien. Depuis 2013, il est auteur associé à la compagnie Scènes de Philippe Vincent qui met en scène « Où et quand nous sommes morts ». Cette saison, il est auteur associé à la Comédie de Saint-Étienne, en vue de la création en 2017 de sa nouvelle pièce « Gonzoo » par Philippe Vincent. coproduite par la Comédie de Saint-Étienne, le TNP de Villeurbanne et écrite en résidence à la Chartreuse-Cnes. Il travaille actuellement à une adaptation de Coriolan de Shakespeare, dans le cadre d’une commande de Mathias Morritz, en collaboration avec le TAPS, théâtre actuel et public de Strasbourg. Il est membre du collectif d’auteur « Traverse ». »

Anne Ferret

Formée à l’école de la Comédie de Saint-Étienne de 1985 à 1987, Anne Ferret a travaillé avec Yves Charreton, David Mambouch, Adeline Rosenstein, Catherine Hargreaves, Gilles Chabrier, Joséphine Caraballo, Florence Girardon, Olivier Rey, Arne Deforce, Pierre Grange, Philippe Faure, Daniel Benoin et Antonella Amirante. Avec Philippe Vincent, depuis 1992, elle est interpète sur une quinzaine de productions et actrice sur les courts et longs métrages de Pierre Grange et Philippe Vincent.

Stéphane Bernard

Stéphane Bernard travaille depuis 1986 dans plus de 70 spectacles. Il a travaillé avec la compagnie Scènes-Philippe Vincent, Les sept contre Thèbes, Hamlet, L’affaire de la rue de lourcine, Mission, Waiting for Richard, Anatomie Titus, Tout est au possible, …Avec Anne Courrel, Michel Raskine, Yves Charreton, Laurent Fréchuret, Sylvie Mongin-Algan, Christian Schiaretti, David Mambouch…

Mathieu Besnier

Mathieu Besnier, comédien, sorti de l’ENSATT en juillet 2004 (63ème promotion). Depuis, il a joué dans Dom Juan de Molière, mise en scène Anne-Laure Liégeois, L’Oracle de Sainte-Foix, Harold Pinter, mise en scène David Mambouch, La Mort de Tintagiles, Alladine et Palomides de Maurice Maeterlinck, mise en scène Vincent Farasse, Noires pensées, mains fermes de David Mambouch, Faire l’amour est une maladie mentale qui gaspille du temps et de l’énergie de Fabrice Melquiot et À la tombée de la nuit de Peter Turrini, mises en scène Gilles Chavassieux, Shopping and Fucking de Mark Ravenhill, Froid, Le 20 novembre de Lars Norén et For ever Müller d’après Heiner Müller, mises en scène Simon Delétang. Au cinéma, il a tourné avec Sam Karmann, La Vérité ou presque et récemment avec Émile Carpentier dans Au large. Prochainement, il jouera La Ballade du vieux marin de Samuel Taylor Coleridge, mise en scène Catherine Hargreaves.
Claire Cathy a travaillé avec Roger Planchon, Gilles Chavas

Yves Bressiant

Yves Bressiant débute en 1984 aux côtés de Alain Besset avec qui il écrit et joue plusieurs pièces (Sevice compris, Prouvez-le …) 1990 rencontre avec Philippe Vincent et travaille sur de nombreuses pièces de Heiner Müller, Quartett, Maüser, Germania III, La Mission, Waiting for Richard, Anatomie Titus Fall of Rome Avignon 2001 … également Homme pour homme de B.Brecht, Timon d’Athènes de W.Shakespeare, Woyzeck de Büchner, Tout est au possible dans le meilleur des mondes mieux de P. Vincent … 1996 rencontre avec Philippe Faure et joue dans Le Bourgeois Gentilhomme de Molière, Slow de P. Faure … 2000 rencontre avec Gilles Chavassieux et joue dans Antigone de B. Brecht … 2001 rencontre avec Carlo Bondi et joue dans Grain de Sable de J. Nicolaïni, entre 19h30 et 21 h de JC Tilly … 2005 rencontre avec Laurent Fréchuret et joue dans Calderón de P.P Pasolini … rencontre également avec Arlette Allain et joue dans Le cid et Horace de P.Corneille, Roméo et Juliette de W. Shakespeare 2006 rencontre avec Anne Courel et joue dans Peepshow dans les alpes de M. Kobelli, A tue-tête de E.Durif, Notre dame de Paris de Victor Hugo … 2007 rencontre avec Gilles Granouillet et joue dans Vesna de G. Granouillet 2009 écriture et jeu de Emploi ni Loi, mise en scène de Clarisse Véga …

Claire Cathy

Claire Cathy a travaillé avec Roger Planchon, Gilles Chavassieux, Sylvie Mongin, Françoise Maimone, Philippe Faure… Accompagne la compagnie Ariadne-Anne Courel et Philippe Vincent-compagnie Scènes.

Gilles Chabrier

Gilles Chabrier est issu de l’école de la Comédie de Saint-Étienne. Il met en scène « Escurial » de Michel de Ghelderode, « La Waldstein » de Jacques Pierre, « Isma » de Nathalie Sarraute et « Décadence » de Steven Berkoff. Après avoir rejoint Collectif 7, il crée « Ce doit être tentant d’être Dieu » d’après « Au cœur des ténèbres » de Joseph Conrad, performance pour un acteur et dix REVOX, « La tête vide » d’après le roman éponyme de Raymond Guérin « Ploutos-Circus » et « Ploutos-Outdoor » les deux premières parties des « Projets Ploutos », triptyque d’après Aristophane sur l’argent et le passage du temps. En tant que comédien, il joue dans plus d’une quarantaine de productions mises en scène par: Daniel Benoin, Philippe Vincent, Laurent Fréchuret, Gilles Chavassieux, Françoise Maimone, Arlette Allain, Eric de Dadelsen, Marc Ollinger, Julie Binot, Gilles Granouillet, Philippe Faure, Muriel Coadou, Vincent Roumagnac, Linda Blanchet, Louis Bonnet, Catherine Hargreaves… Au cinéma il joue pour Jean-Pierre Denis, Pierre Grange,Thomas Lilti, Gaël Morel, Eric Guirado, Philippe Vincent, à la télévision pour Fabrice Génestal, Denis Malleval, Fabrice Cazeneuve, Eric de Dadelsen…

Jean-Claude Martin

Jean-Claude Martin. Après de brillantes études très courtes il passe au théâtre comme on passe à table chez les Pantagruel, fait de ci de là des apparitions cinéma et vidéo. Jugé honnête homme il s’est fidélisé avec quelques réalisateurs de Théâtre.

Site de Jean-Claude Martin

Vincent Staub

Vincent Staub. Habitant en région roannaise, et ayant pris connaissance qu’un film se tournait à Riorges, j’ai décidé de me présenter au casting d’ erreur_1067. Je suis amateur de cinéma, mais je n’avais jamais joué auparavant et le fait de pouvoir participer au tournage de «l’intérieur» fut une expérience très enrichissante. Si l’occasion se représente, je le referai sans hésitation.

Alban Frémont

Alban Frémont. Avec l’association «coté cour» il participe aux spectacles : Moulin-Rouge, Notre dame de Paris, Chicago et Starmania. Avec les artistes associés il participe à West side story et à plusieurs court-métrage.

Aurélie Sorrel-Cros

Aurélie Sorrel-Cros est comédienne, auteure et metteure en scène, elle co-dirige avec Yasmine Ghazarian la compagnie le Théâtre de l’acteur depuis 2011. Elle s’est notamment formée au Compagnonnage Théâtre (Lyon) de 2004 à 2006 avec la Compagnie des Trois Huit (Sylvie Mongin-Algan, Guy Naigeon, Vincent Bady). Elle a travaillé depuis avec Philippe Vincent, Pierre Grange, Jean-Paul Delore, Jean-Philippe Salerio, Renaud Lescuyer, François Hien, Yann Ducruet, Sabine Zordan, Alice Robert, Nicolas Ticot, Julie Molina, Yasmine Ghazarian, Florence Mallet et Nora Habib. Elle a expérimenté différents domaines artistiques tels que le théâtre classique et contemporain (français et étranger), l’improvisation, la danse contemporaine, la performance dans l’art contemporain, le théâtre musical, le théâtre dit expérimental et le cinéma.»

Gwénaël Morin

Gwénaël Morin est né en 1969. Il a suivi des études d’architecture interrompues après 4 ans pour faire du théâtre. Entre autres expériences dans ce domaine, il a réalisé plusieurs mises en scènes qui sont chronologiquement depuis 1998 : Merci pitié pardon chance (montage de textes de S. Beckett); Débite allez vas-y (adaptation de Fin août de A. Adamov); Pareil pas pareil (montage croisé de dialogues d’amour tirés de films de J.L. Godard et remarques sur la peinture de G. Richter) ; Stéréo (diptyque avec acte sans paroles 1 et paroles et musique de S. Beckett) ; Théâtre normal (série de sketchs divers) ; Mademoiselle Julie (A. Strindberg)(sur commande) ; Poésieland (karaoké poésie) ; Comédie sans titre (F.G. Lorca); Viaje a la luna (F.G. Lorca) ; Aneantis movie / Blasted film (d’après S. Kane); Guillaume Tell (pièce de théâtre intégrée à l’œuvre d’art Swiss-Swiss Democracy de T. Hirschhorn); Les Justes (A. Camus). Il travaille à Kehl Am Rhein (Allemagne). Il a investi les Laboratoires d’Aubervilliers pour une année entière autour d’œuvres classiques. Il est directeur du Théâtre du Point du Jour à Lyon

Ruth Vega Fernandez

Ruth Vega Fernandez. Suédoise d’origine espagnol. Après des études à l’Ensatt sous la direction d’entre autre Christophe Perton, Philippe Delaigue, Enzo Corman… Elle joint la troupe du TNP ou elle travaille sous la direction de Christian Schiaretti pendant trois ans. Par la suite elle part en Suède ou elle tient des premiers rôles au théâtre ainsi qu’ au cinéma. Aujourd’hui elle partage son temps entre les deux pays. Actuellement elle tourne Ivanov en France avec la compagnie Extime sous la direction de Jean-Pierre Baro et est actuellement au cinéma dans «WIth EVery Heartbeat» (prix du public au festival AFI à Los Angeles).

Garance Clavel

Garance Clavel. Au théâtre elle travaille avec Daniel Benoin «L’école des femmes», Philippe Vincent «Waiting for richard», Marcel Maréchal «Les enfants du paradis», Luc Bondy «Phèdre», Louido de Lancqusain «Après la répétition» Bergman. Au cinéma : «Chacun cherche son chat» de Cédric Klapish, «Une affaire privée», «La reine des connes» et «Holidays» de Guillaume Nicloux, «Montana blues» de Jean-Pierre Bisson. À France Culture, pigiste, bureau de lectures et fictions, comme actrice : Rilke, Chloé Delaume, Tarik Naoui, Rimbaud… Lectures musicales : Sergio Teyssot Gay, Akosh…

Estelle Clément Béalem

Estelle Clément Béalem. Après avoir obtenu une licence Arts du spectacle et Anthropologie et collaboré avec Richard Brunel, Luc Bondy, Lucinda Childs. Estelle sort en 2005 de la section Art Dramatique de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts et Technique du Théâtre où elle a travaillé notamment aux cotés de Christian Schiaretti, Philippe Delaigue, Christian Von Treskow, Adolphe Shapiro… Au théâtre elle joue sous la direction de Richard Brunel, Vincent Farasse, Emmanuel Daumas et Camille Germser, Vincent Rivard, Catherine Hargreaves, aux côtés de Sylvie Testud dans La pitié dangereuse de Stephan Zweig (Philippe Faure), et Robin Renucci dans Oncle Vania d’A.Tchekhov (Serge Lypszic). Au cinéma, elle joue au cotée d’Hélène Vincent dans la série : la grande Cause (Cie les 7 soeurs), d’Isild Le Besco dans Pas douce (Jeanne Waltz), et dans erreur_1067 (Philippe Vincent).