Archives de catégorie : _ Actualités

Création 2019 >>> UNDERGROUND

— UNDERGROUND — Création 2019

UNDERGROUND, création avril 2019, sera le 2ème opus du « Kafka Process » que la compagnie Scènes développe depuis plusieurs années – le 1er opus MARIAGE avait été créé en novembre 2017. Le dispositif scénique très singulier du « Process » : un spectacle cinématographique immersif où le public divisé en deux groupes, découvre de deux manières différentes une même réalité. Le théâtre devient studio de cinéma, atelier de fabrication de rêve, salle de projection. Dans ce 2ème opus, réalité et songe se confondent dans un univers inspiré par « Le procès » de Franz Kafka et aux ambiances de ses oeuvres. Un monde fluide et double.

Le work in progress, initié par la compagnie Scènes, où se développe l’expérience d’un cinéma live, se développe aujourd’hui en coproduction avec la compagnie norvégienne Neither Nor et le Théâtre Nouvelle Génération – CDN de Lyon.

Les résidences d’écriture se sont succédées en 2018 et la résidence de création aura lieu en trois temps chez nos partenaires: février 2019 à La Comète de Saint-Etienne, mars 2019 à RAMDAM – un centre d’art de Ste-Foy-Lès-Lyon, fin mars/début avril 2019 au Théâtre Nouvelle Génération – CDN de Lyon.

Représentations du 2 au 5 avril 2019, au Théâtre Nouvelle Génération, CDN de Lyon.

 

Dans le cadre de cette coproduction franco-norvégienne, UNDERGROUND sera joué en Norvège au BIT Teatergarasjen, fin août 2019.

 

Renseignements et réservation sur le site Théâtre Nouvelle Génération, CDN de Lyon

Plus d’informations : Scènes Théâtre Cinéma – K.OPUS 2 – UNDERGROUND

 

 

To Bed, home made

— To Bed, home made —

 

Une performance de Anne Ferret et Philippe Vincent
Création novembre 2018 au Lavoir Public – Lyon

Avec le texte “Das Bett“, du livre « Choses et non-choses » de Vilém Flusser, traduit de l’allemand par Jean Mouchard

« To bed, to bed : there’s knocking at the gate.
Come, come, come, come, give me your hand.
What’s done cannot be undone.
To bed, to bed, to bed. »

Macbeth, acte V, scène I – William Shakespeare

 

« Nous avions dans l’idée, Anne et moi, depuis de nombreuses années de faire un duo théâtral. Ce texte nous a donné l’impulsion pour lancer ce chantier.[…]

De la fécondation à la mort, le lit est cet endroit où nous nous retrouvons, pour vivre la deuxième vie, pour comprendre et enrichir la première. C’est un endroit sans retenue, sans faux-semblants, où le paraître n’a plus court. On n’est pas absolument dupe de nous-mêmes.

Spatialement, le sens du mot lit s’élargit ou se rétrécit. Il peut s’élargir jusqu’à (ce que les allemands appellent Heimat) ma patrie, ma maison, mon chez-moi, l’endroit où l’on me comprend. Ils se rétrécit jusqu’à la plus petite partie de mon être, mon cerveau, mes neurones, ma conscience. »

Propos Philippe Vincent

 

Plus d’informations: Scènes Théâtre Cinéma –  To Bed, home made