NICO MEDEA ICON – 2008

NICO-MEDEE-ICON

Biographie fantasmagorique de Nico

PRÉSENTATION
dossier de press2.indd

NICO-MEDEE-ICON

La figure de Nico nous intrigue. Nico Icône, une femme que l’on ne connaît pas, que l’on aperçoit, un mythe. Son histoire, son visage, son attitude, son jeu de scène, attisent la convoitise. Un matériau à posséder pour l’utiliser au théâtre.
La lecture des différents textes de Nico, poésie, autobiographie : Cible Mouvante, ou autour de Nico comme le texte de Lester Bangs : Votre ombre a peur de vous : une tentative de ne pas avoir la trouille de Nico, m’ont conduit, consciemment / inconsciemment vers le Matériau-Médée de Heiner Müller.
Pendant cette élaboration du projet les images n’ont cessé de se refléter l’une l’autre, de Nico à Médée, de Médée à Nico, un jeu de miroir ininterrompu.
Ces deux matériaux se répondent autour de différentes facettes : Allemagne, femme, mère, époque, terrorisme, étrangère, enfant, détermination…

COMMENT METTRE EN SCENE NICO ?
COMMENT PARLER DE NICO ?
QUI EST NICO ?
MEDEE ?
NICO ?

Oui, il semble bien qu’à la trilogie sacrée Drugs, Sex & Rock and Roll, il faille ajouter le sang. Quand le rock devient une tragédie grecque…“ Jean-Paul Bourre
Pour ne pas tomber dans une œuvre biographique sur/autour de Nico, il faut la mettre en situation. Exploser l’idée même de biographie, c’est-à-dire, la chercher dans une situation fictionnelle. La thématique de Médée ne relate pas une situation vécue par Nico. Elle apparaît plutôt comme un rêve, une possibilité qui n’a jamais eu lieu. Le texte de Müller Matériau-Médée date de l’époque où Nico, dégagée du Velvet Underground entamait sa carrière solo avec les albums The Marble index, Dessert Shore ou encore The End. La poétique de ces œuvres (Müller/Nico) communiquent par d’étranges chemins, elles racontent une époque, la fin des années 60, avec tous ces héros tragiques (Jimmy Hendrix, Jim Morrison, Brian Jones, Janis Joplin…) Drogue, sexe et rock donnaient à la mort un statut particulier. Le leitmotiv de beaucoup de ses textes (du rock et du blues en général) est un voyage, dans lequel on te dit incessamment qu’il faut que tu rentres chez toi : “Get back to where you once belonged“. Cet avertissement te rappelle sans cesse que c’est la mort qui t’attend au bout du chemin.
Rock et Tragédie se rencontrent sur les terrains de la mort.
Le texte de Müller a deux vertus particulières dans ce contexte. Il propulse Nico dans un espace-temps qui n’est pas sans nous rappeler des films comme la Cicatrice intérieure de Philippe Garrel (1972). Un noman’s land (Rivage à l’abandon ≈ Dessert Shore) dans lequel la situation s’exprime en dehors d’un contexte psychologique. Une métaphore de la mort avant la mort. De plus, le texte lui-même, son phrasé, son rythme, son vocabulaire, est matière pour le chant. Le texte aurait pu s’appeler le chant de Médée (Medealieder) comme un autre texte de Müller porte un titre aussi évocateur : Medeaspiel.
Le texte peut se jouer comme un lieder, comme un opéra rock. La situation ne nécessite pas de décor ni d’accessoires, Müller nous parle d’un peep show où seul le corps parle.
La composition musicale sera écrite par le musicien new-yorkais Bob Lipman et le français Dominique Lentin. Certaines parties seront directement inspirées des musiques de Nico et des arrangements de John Cale.

Philippe Vincent

DISTRIBUTION

mise en scène : Philippe Vincent

Anne Ferret : jeu / chant
Bob Lipman : guitare / harmonium / jeu
Pierre Grange : guitare / violoncelle / Harmonica
Philippe Vincent
: jeu / basse / contrebasse
Dominique Lentin : batterie

Bob Lipman et Dominique Lentin : direction musicale et composition
Cathy Ray : costumes
Jérôme Rio : son
Hubert Arnaud : lumière
Vincent Delpeux et Bertrand Saugier (Groupe Moi) : vidéo
Myriam Djemour : répétitrice chant

avec les textes de Heiner Müller :

Rivage à l’abandon / Materiau-Médée / Paysage avec Argonautes

traduction française : Jean Jourdheuil et Heinz Schwarzinger
traduction anglaise : Carl Weber

poésies, textes et chansons : Nico et Lou Reed
traduction française : Daniel Bismuth

Spectacle en anglais et français surtitré en français ou en allemand
durée : 1 heure 25

chargé de production : Olivier Bernard
chargé de diffusion : Christian Leblanc

COPRODUCTION : Scènes – Théâtre – Cinéma
Forum Freies Theater / Düsseldorf (RFA)

avec la participation de : Les Bernardines (Marseille), Centre Dramatique de Besançon
Théâtre Saint-Gervais (Genève) , Centre Dramatique National de Sartrouville , NTH8 (Lyon)
La Chartreuse de Villeneuve Lez Avignon, Casa Musicale de Pigna (Corse).

Avec le soutien de : L’Ambassade de France / Bureau du Théâtre et de la Danse et de CULTURESFRANCE,
La Belle Voisine, L’Institut Français de Düsseldorf.

BIO DE L’ÉQUIPE NICO-MEDEE-ICON

Cette performance a été présentée pour la première fois à le Casa Musical de Pigna (Corse) le 8 décembre 2007

REPRÉSENTATIONS

REPRESENTATIONS:

CASA MUSICAL DE PIGNA
DIRECTION TONY CASALONGA – PIGNA CORSE
8 DÉCEMBRE 2007

CHARTREUSE DE VILLENUVE LEZ AVIGNON
DIRECTION FRANCK BAUCHARD – TINEL DE LA CHARTREUSE / VILLENEUVE LEZ AVIGNON
LES 20 ET 21 MARS 2008

FORUM FREIES THEATER – DÜSSELDORF
DIRECTION KATHRIN TIEDEMANN JAHNSTRASSE 3 / 40215 DÜSSELDORF (RFA)
29 AU 31 OCTOBRE 2008

THÉÂTRE DES BERNARDINES
DIRECTION ALAIN FOURNEAU 17, BOULEVARD GARIBALDI / 13001 MARSEILLE
4 AU 7 NOVEMBRE 2008

NOUVEAU THÉÂTRE DE BESANÇON (CDN)
DIRECTION SYLVAIN MAURICE PARC DU CASINO / 25000 BESANÇON
LE 6 DÉCEMBRE 2008

THÉÂTRE DE SARTROUVILLE (CDN)
DIRECTION LAURENT FRÉCHURET PLACE JACQUES BREL / 78500 SATROUVILLE
9 AU 13 DÉCEMBRE 2008

NTH8
DIRECTION COLLECTIF 3/8 (SYLVIE MONGIN) 22, RUE COMMANDANT PÉGOUT / 69008 – LYON
3 AU 7 MARS 2009

THÉÂTRE SAINT-GERVAIS
DIRECTION PHILIPPE MACASDAR RUE DU TEMPLE 5 / 1201 GENÈVE (SUISSE)
31 MARS AU 5 AVRIL 2009

PHOTOS

DOCS
telecharger

telecharger_en