ANATOMIE TITUS – 2001

ANATOMIE TITUS FALL OF ROME

un commentaire de Shakespeare

PRÉSENTATION
anatomie_titus_affiche

NOTE D’INTENTION

Philippe Vincent
67% Shakespeare
33% Müller
Recette de mise en scène…

Après Timon d’Athènes, Hamlet (Hamlet-Machine), et Richard III nous revoilà prêts à cuisiner le vieux Shakespeare avec notre complice de toujours, notre cher mort : Heiner Müller.

Anatomie Titus, ou le mélange puis l’explosion des cultures.
Des romains aux goths, en passant par les stades de football, les banlieues surchauffées et la Renaissance, Müller nous fait voyager dans une histoire de notre civilisation. «La croyance en une vie dans un monde autre et meilleur vient d’un temps où les parties du monde n’étaient pas encore liées les unes aux autres et ne savaient encore rien l’une de l’autre.»

La structure dramatique de Müller n’exclue pas le texte originel, comme dans Hamlet-Machine, mais cite presque entièrement le Titus Andronicus (67% Shakespeare 33% Müller), en s’appuyant dessus pour le commenter et le mettre en abîme.

…A L’ÉPOQUE DU TOURISME LE MEURTRE
EST MISÉRICORDE VOIR VEUT DIRE TUER LES IMAGES
DANS LE MANTEAU GRIS DE MON NOM ANONYME
TON MEURTRIER WILLIAM SHAKESPEARE EST MON MEURTRIER
ET SON MEURTRE EST NOTRE MARIAGE WILLIAM SHAKESPEARE
MON NOM ET TON NOM BRÛLENT DANS LE SANG
QU’IL A VERSÉ GRÂCE À NOTRE ENCRE…

Le nouveau qui se perd dans l’ancien, qui est le père de qui, l’explosion toujours plus déterminée que l’explication. Tout est mis à plat et plus rien ne distingue la réalité du cauchemar, le rêve des aspirations, le subconscient des fantasmes.

Les vivants vont-ils manger les morts, les morts vont-ils manger les vivants ?

Il faut d’abord voir dans Anatomie Titus le conflit entre deux races, goths et romains, perversion horrible des rapports de proximité et de convivialité qui sont à la base de toute vie civilisée. Rome est en guerre avec Rome. Le pouvoir sur l’autre passe par la digestion. Ingestion/digestion/indigestion. Tout n’est pas mangeable.
Pour stigmatiser ce conflit nous fabriquerons deux chœurs, l’un romain, joué par les femmes, et l’autre goth joué par les hommes.

La mise en scène n’est pas une tentative d’explication de texte, mais une structure permettant d’attaquer le texte dans ces retranchements. Comme souvent dans nos différents spectacles le travail sur la distribution : « QUI PARLE ? ET A QUI ? », et sur la scénographie, sont des points de départ importants pendant la préparation du projet.

PHOTOS

DOCS
telecharger

  • anatomie_minuit

    ANATOMIE TITUS FALL OF ROME

    Un commentaire de Shakespeare suivi de Shakespeare une différence de Heiner Müller
    Traduction de Jean-louis Besson et Jean Jourdheuil.
    Les Éditions de Minuit (2001). ISBN : 2.7073.1760.8
    Avec la participation de la compagnie Scènes à l’occasion de la création française.
    www.leseditionsdeminuit.com/f/index.php?sp=liv&livre_id=1825